Saviez vous que… ?

La Vie en RoseFrançois Roberge

François Roberge a gradué en 1987 à HEC et plus tard à l’age 33 ans, qu’il apporterait un changement dans sa vie. En effet, en 1996 il prend acquisition des actifs de La Vie en Rose. On lui à souvent dit qu’il était fou, chanceux et finalement,  peut-être un peu compétent. Mais évidemment, plusieurs on du changer leur façon de penser. Monsieur Roberge a transformé les chiffres d’affaires de la compagnie. Celle-ci qui avait un déficit de 600,000$ par année et qui ne comptait que 23 magasins a commencé les profits dès la première année. Plusieurs tactiques on été utilisé. Un était de déménager le siège social à Montréal.  Aujourd’hui, il y a près 300 magasins à travers 17 pays.

Selon Monsieur Roberge, la clé du succès est l’innovation, et voilà pourquoi il investit dans le commerce en ligne, qui devrait être prêt en 2018.  “Prenons comme example”, nous dit-il,  “le consommateur qui  regarde en ligne et qui  finit souvent par se présenter au magasin pour acheter.”


Fashion is Everywhere, Lollita Dandoy

IMG_4606Maintenant dans le métier depuis 10 ans, Lolitta est plus que heureuse d’occuper le poste qu’elle convoitait déjà à l’âge de 13 ans en regardant Jeanne Becker la fameuse journaliste de mode. Lolitta nous affirme qu’il n’était pas toujours facile d’être bloggeuse/journaliste. Le même peut être dit pour ceux en finance.  Ça fait maintenant 5 ans qu’elle est a son compte et on pourrais dire que cela lui a prit environ 2 ans pour vraiment réussir.

Personnellement, ça va faire un p’tit boute que je suis son compte Instagram et je tombe de plus en plus dans l’emprise du style de vie d’une journaliste de mode. Il a été un réel plaisir pour moi de finalement la rencontré cette jeune femme qui après avoir passé à travers le cancer et est toujours rester fidèle à elle même et n’a pas laisser tomber sa passion après 1 ans de convalescence.

Les astuces qu’elle nous donne pour commencer sont :

  1. Regarder ce qui se fait déjà
  2. Évaluez à quel point on aime cela
  3. Toujours alimenter son blog
  4. Investir BEAUCOUP de temps dans son projet

Fibres Collectives , Andreanne Courchesne

Saviez vous que 1 personne sur 2 achète en ligne ce qui représente 49% et 6,6 milliards de dollars on été dépensé en ligne en 2014 ! Lors de la présentation j’ai fait la découverte de Frank&Oak/Hunt Club , un concept super intéressant qui introduit une autre façon de magasiner. Je ferais définitivement un tour dans leur boutique bientôt.

Pour en dire plus sur Fibres Collectives, c’est très simple leur but ultime est de …

Créer le lien entre les designers de mode locaux et les consommateurs de produits uniques, design et de qualité !

annonce t-il sur leur site web. Si vous aimez ou désirez encouragez la mode québécoise vous savez  comment maintenant. Pour en savoir plus, rendez vous :marievic

 

 

 

 



Sensation Mode & FMD , Chantal Durivage

Originaire de l’Outaouais, anciennement appeler Hull, Chantal Durivage obtient sa maîtrise de l’histoire de l’art et se promène dans divers domaines dont le cinéma ou elle sera Directrice de Production. L’histoire commence réellement en ’90 sur une piste de dance ou elle rencontre l’homme de sa vie, et qui plus, déciderons de partir ensemble en affaire. En 1998 à Montréal, se déroule le Grand Prix et l’idée d’apporter la mode durant cet événement est née. Et voila! Le Groupe Sensation Mode créer et 15 ans plus tard, ils sont toujours là.  Chantal n’est pas toutes seules derrières les coulisses. Son équipe s’occupe du Festival Mode & Design (extérieur) qui accueil un demi million de visiteurs chaque années. Le festival propose plusieurs défilés,  plus de 100 mannequins et un volet conférence pour en découvrir davantage. Ne manquez pas l’Édition 2016, le seul petit indice que nous avons eu est: Aie Une vie Ailleurs.

Les conseils de Chantal :

  1. S’entourer de mentor
  2. Ne pas se tirer de salaire au début
  3. Avoir de l’audace

Loue1Robe , Sarra Ghribi

Levez  la main si…

  1. Vous avez achetez une robe qui vous a coûté très cher et que vous n’avez portez qu’une fois.
  2. Vous avez de la difficulté a trouver de belles robes pour vos occasions.
  3. Vous méprisez les longues séances de magasinage interminable .

J’ai trouvé la solution a vos tracas. En effet, c’est  Sarra Ghribi qui la trouvé et j’ai eu la chance de faire cette merveilleuse découverte. Non seulement le concept est  très intéressant mais la personne qui se cache derrière la compagnie également. Une femme  qui dit les vrai choses et qui vous conseille au lieu de vous vendre. L’objectif de la conseillère et de la vendeuse sont très souvent confondu. Ce qui arrive en fait est que souvent les gens oublie qu’une conseillère ne veut que ce qu’il y a de mieux pour répondre a vos critères et que la vendeuse  ( généralisation ) va regarder ce qui est sois plus cher ou ce qui doit absolument être vendu en premier.

FullSizeRender (5)


Alors voilà  plus d’information sur le concept :

La location d’une robe se détaille entre 25$ et 250$ et donc on peut parler de location de robe de valeur de plus de 1,000$. Le prix de la location inclut le pressing, les retouches etc.

Prenons par exemple la robe dans la photo et le tuxedo :

Robe : 

  • 250$/ 48 heures
  • Valeur de 1,140$  ,  Acheté à 800$

Tuxedo :

  • 170$/ 48 heures
  • Valeur de 680$

Elle vous offre également un concept très écologique, la consignation. Donc si vous avez de belles robes d’occasion que vous ne portez plus vous pouvez la faire louer en boutique en récupérant 30% sur chaque location. La boutique offre de la taille 0 à 20, donc ne tardez plus prenez rendez vous des aujourd’hui.

**  Et Oui ! Depuis maintenant trois semaines, elle vous offre également,  cher homme, de magnifique tuxedo .**

 

 

 

About The Author

mm

If you can put in words how you feel, it's not only an ability but an achievement. I started at a very young age and I'm so happy that I still write today and that I love it! Most of all it's my pleasure to write for you guys to read ;) - Enjoy xo

Related Posts