Je commence à être une spécialiste du burlesque ! Et franchement, ça me plaît bien ! Après le Grand Burlesque Show au Club Soda le mois passé, j’ai assisté jeudi soir à la pièce de théâtre burlesque Bad Ladies and the Detective au théâtre Sainte-Catherine, une production Good Ladies.

La pièce, en français Les Rebelles et le Détective, présente une histoire futuriste mêlant science-fiction et burlesque : En l’an 2XXX, l’Art est proscrit sous toutes ses formes par le gouvernement mondial et le système «Kensaku» surveille constamment la population. Certains artistes ont toutefois réussi à échapper au système et ont créé un spectacle de cabaret libre de toute oppression et du lavage de cerveau gouvernemental. Place au burlesque ! C’est donc en alternant numéros de cabaret avec strip-tease et scènes comiques rappelant le vaudeville que se présente la pièce Bad Ladies and the Detective.

Capture d’écran 2013-04-14 à 16.33.29

J’ai franchement vraiment apprécié ma soirée. C’était drôle, simple et sexy. Le public était très réceptif dans cette salle intimiste qu’est le théâtre Sainte-Catherine et encourageait bruyamment les artistes qui, on doit l’avouer, ont beaucoup de courage ! Petite salle mais pleinement adaptée à ce type de spectacle.

James and his... feathers !

James and his… feathers !

Lady Josephine, la star du show était divine. Elle nous transporte automatiquement dans l’univers du burlesque des années 1920-1940. Sensuelle et drôle à la fois ! On aime quand elle est là. J’étais aussi agréablement surprise de retrouver des numéros mettant en vedette des hommes dans ce spectacle. James et Paco Fish m’ont fait rire aux larmes. Vraiment. And James, you can call me anytime. St Stella et son numéro sur la musique de Radiohead, thumbs up ! La douce voix de Sucre à la Crème et un délirant numéro de cancan sur la reprise de In the Hall of the Moutain King par Trent Reznor sont aussi des incontournables de la soirée.

Un numéro de cancan moderne !

Un numéro de cancan moderne !

MAIS mon coup de cœur revient à Cherry Typhoon qui incarnait le rôle du Détective mais aussi l’auteure de la pièce. Wow ! La définition même du mot passion. Hilarante dans son rôle du Détective qu’elle incarnait avec une énergie impressionnante, et touchante dans le message qu’elle nous livre à la fin du spectacle lorsqu’elle tisse un lien avec la situation actuelle en Corée du Nord. Le burlesque c’est la joie, c’est la liberté. L’art c’est la liberté. Fuck yeah.

Lady Josephine charming The Detective (Cherry Typhoon)

Lady Josephine charming The Detective (Cherry Typhoon)

Il y avait des imperfections, pour sûr, ce n’était pas parfait. Mais c’est ces erreurs et imperfections qui rendaient le spectacle attachant. Ils étaient tous beaux et belles. Ils étaient talentueux. Ma date a trippé. Donc, assurément je vous suggère ce show pour passer une super belle soirée.

J’ai ri, j’ai crié, j’ai aimé le message et l’audace. Bref, oui le burlesque c’est la liberté et c’est beau de voir cette liberté sur scène. Good job !

Allez voir leur site web pour surveiller les prochaines dates de spectacle : http://goodladiesproductions.com/.

Et leur page Facebook : https://www.facebook.com/ProductionsGoodLadies?fref=ts

Pis tin toé la page officielle de Cherry Typhoon : http://www.cherrytyphoon.com

Et Lady Josephine : http://theladyjosephine.com/

Ciao BISOUXXX!

@ErikaMath

 

About The Author

mm

Boss Erika Mathieu est la professionnelle des arts médiatiques et de l’humour sous n’importe quelle forme ! Étudiante en Télévision avec un background en théâtre, elle écrit, réalise, anime à la radio, mais surtout… donne son opinion sur tout! Fine critique, elle est toujours là où il faut être! Elle se spécialise en humour, cinéma, télévision, littérature, festivals, théâtre, art visuel.

Related Posts

One Response