Moi qui ne connaissais rien de cette vague d’art burlesque à Montréal rendant hommage aux folles années des cabarets de jadis, voilà que samedi soir je me rendais à mon troisième (oui oui!) spectacle de burlesque de l’année. Une vraie folle toé. Le Blue Light Burlesque est un show présenté à chaque mois au Café Campus depuis septembre et le thème de la soirée de samedi était le Happy Hour (ou 5 à 7 pour les francophones et adeptes de chiffres en tous genres). They say third time’s the charm, hen ? Well, not really.

post-cardWEB2012

Pour ceux qui ne sauraient pas encore ce qu’est le burlesque (Co’mon, get with the program) il s’agit de numéros de strip-tease rendant hommage à une époque révolue, grivois mais ne sombrant jamais dans la vulgarité. Souvent, ces numéros mêlent diverses formes d’art comme la danse, le chant, la magie et parfois même l’opéra ! J’ai vraiment adoré les deux premiers spectacles de burlesque auxquels j’ai assisté dans les derniers mois, soit Bad Ladies and the Detective et The Grand Burlesque Show, et donc je m’attendais à avoir autant de plaisir. Ce fût plutôt moyen comme level de fun. Mais je vous expliquerai pourquoi.

bluelightburlesque

Je tiens d’abord à féliciter les artistes de burlesque qui sont montées du scène. Leurs prestations étaient drôles, rafraîchissantes et toujours inspirées d’un thème, d’une émotion ou d’un fantasme, comme le numéro sur la bibliothécaire coquine qui finit par lire du Fifty Shades of Grey et avoir des bouffées de chaleur…vraiment délicieux ! Surtout, Mlle Oui Oui Encore, l’instigatrice du projet, était magnifique ! Toujours drapée de longues robes vintage, son sourire et son charme séduisent le public à tous coups ! Tous les numéros se situaient dans l’inspiration directe des années 20 ou 40 : Rétro à souhait. C’est d’ailleurs en ces termes que se définit le Blue Light Burlesque : Un cabaret Électro-Rétro-Chic ! La vague rétro était ma foi très bien respectée !

ouioui32

Par contre, il y avait beaucoup de longueurs et les numéros n’étaient pas aussi impressionnants que ceux auxquels j’étais habituée, que ce soit au niveau de la mise en scène, de la chorégraphie ou de l’acting en général. Il manquait de diversité. L’exception qui confirme la règle : un numéro mettant en vedette French Kiss et Rouge à Lèvres, tenant presque du spectacle de magie. La très charismatique Rouge à lèvres changeait de tenue en l’espace d’un battement de cil ! C’était vraiment impressionnant et là, oui, moi et mon fidèle comparse avons bien rigolé. Je le jure.

Capture d’écran 2013-05-13 à 20.16.28

La grosse lacune qui rendait le show très lourd… L’animateur. Tu n’es pas drôle, bon ok ça passe. Tu peux être attachant. Mais, le fait que tu appuies sans cesse sur le fait que tu n’es pas drôle… Please, no. C’était long, ennuyant et cela nuisait au spectacle et à la fluidité. C’est dommage. Les deux bonnes sexé qui préparaient la prochaine mise en scène pendant ses interventions étaient plus divertissantes.

web_marina3_pt

Bref, je crois que des trois spectacles de burlesque qu’il m’a été donné de voir, c’est le moins réussi. Mais là là, j’ai quand même passé une bonne soirée, n’allez pas croire que je ne me suis pas amusée ! L’ambiance dans ce type de spectacle est toujours festive et ben funny. Je vous conseille d’aller voir un spectacle du Blue Light Burlesque juste pour tenter l’expérience, car les filles valent le détour. Surtout quand vous avez un petit verre dans le nez pis que vous commencez à vraiment embarquer et crier pour les encourager ! Et de ce que j’ai vu, ils changent leurs numéros à chaque show donc un nouveau spectacle à chaque fois ! J’espère juste pour vous que ce sera un autre animateur. Oups, j’ai tu dit ça ?

Le prochain spectacle est le 1er Juin, toujours au Café Campus ! Pour plus d’infos : http://www.bluelightburlesque.com/blb/spectacles.html

Good job les filles ! Et si vous voulez vous aussi vous déniaiser et faire sortir votre petit côté sexé, Mlle Oui Oui Encore donne des cours de strip-tease burlesque ! Faites sortir la tigresse en vous !

Mais moi j’en ai pas besoin tsé.

Je suis ben trop femme. NOT.

ok, CIAO BISOUXXX.

@ErikaMath

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

 

About The Author

mm

Boss Erika Mathieu est la professionnelle des arts médiatiques et de l’humour sous n’importe quelle forme ! Étudiante en Télévision avec un background en théâtre, elle écrit, réalise, anime à la radio, mais surtout… donne son opinion sur tout! Fine critique, elle est toujours là où il faut être! Elle se spécialise en humour, cinéma, télévision, littérature, festivals, théâtre, art visuel.

Related Posts