Le festival Juste pour Rire nous réservait bien des surprises hier soir en amorçant la première du “Midnight Surprise Show” au Théâtre Sainte-Catherine. Les spectateurs, armés de leur Pabst ou autre bière, étaient accueillis  par l’animateur montréalais Mike Ward. Pour quelqu’un qui n’était pas habitué à poser des questions à une foule, il s’est bien débrouiller, comme un pro! Ayant reçu des rires chaleureux de la foule, ça vulgarité à toute fois provoqué des moments de malaises dans la salle. Néanmoins, avec un comédien comme Ward, il faut s’y attendre et toujours le prendre avec un grain de sel!

De toute façon, il n’était pas le seul à démontrer un “petit” côté vulgaire et absurde en cette belle nuit d’été. La première surprise de la soirée était le britannique Jimmy Carr, mon comédien préféré  de  la soirée. Avec son charme britannique irrésistible et vêtu d’un complet qui contribuait à son air de débonnaire, il a passé au travers de sa liste “d’épicerie” et a inventé le nouveau concept sexuel “Le Spiderman”. Bref, il nous a beaucoup appris!

Carr était suivit par un gars de chez nous, David Pryde, qui va faire la première partie du show a Jay Baruchel. Il nous a raconté ces expériences malfaisantes de “catch and release” conçernant son fils et ses amis dans un parc (on peut imaginer l’histoire qui suivait…) et  nous a fait un beau play-by-play de la résurrection potentiel du Jésus Christ.

Comme troisième cadeau, la torontoise Katie Crown, qui a fait des apparences sur l’émission Conan, a accueilli la foule avec une énergie jeune et nous a introduit dans son monde rempli de situations gênantes et macabres, qui sont hilarantes et qui font tout simplement purger, comme son imposteur inventé qui purgeait de joie!

La quatrième surprise de la soirée était l’américain Michael Kosta, qui ne se gênait pas pour donner son avis. D’ailleurs, comme par hasard, le mot “avis” (advice) est aussi le surnom donné…à son pénis! Il donnait passionnément son opinion sur la forme des chapsticks et un discours sur les problèmes physiques de la trentaine. Il était suivi par Jackie Kashian, qui célébrait ca fête aussi. Deux choses sont claires: son amour pour la lecture, ainsi que son travail acharné  et intense…dans tous les senses que tu peux imaginer!

Finalement, pour terminer la soirée, Big Jay Oakerson a laissé savoir un peu trop sur sa vie personnelle, conçernant les bobettes trouées de sa fille et nous a démontré ses “skills” de match maker.  Assis calmement sur un tabouret, il a bien conclu le show qui a vraiment répondu aux attentes!

 

About The Author

mm
Mobster Blogger

A die-hard Montreal Canadiens fan and an avid sports lover, Safia Ahmad is taking her first baby steps into the world of social media and journalism, while studying Psychology at Concordia University. Some of her other interests include food, fashion, singing and playing the guitar, and simply having a good time with the people she loves. Oh, and she’s also a night owl and has a pretty big sweet tooth.

Topic Contributor: Hockey,Music, Food, Fashion, Nightlife and Entertainment

Related Posts