En me levant ce matin je me suis dit que là ça devenait sérieux. Il ne nous reste plus que 3 jours avant la fin du monde, ou “le début de la fin” comme je préfère l’identifier.

Remémorant mes souvenirs du tremblement de terre d’octobre dernier, je me suis déjà sentie rassurée de savoir que ma valise “En cas d’urgence” se trouve dans le placard de l’entrée. Seulement voilà, j’ai réalisé que son contenu n’était sans doute pas approprié, du moins pas assez, puisque je ne l’ai pas appelée “en cas de fin du monde”.

Alors pour rire, j’ai googlé des questions du genre “Comment se préparer à la fin du monde”; “Survivre à la fin du monde”; “Allons-nous tous mourir ? Si oui, est-ce que ça va faire mal ?”; ou encore “La fin du monde ok, mais quand exactement ?” NB: une rumeur prétend depuis quelques semaines que la fin du monde aura lieu en réalité le 23 décembre. Pfiou, dur dur de s’y retrouver comme dirait Jordi.

Comme me le rappelait un pote dernièrement: “Le problème avec Internet c’est que tout le monde y va de son hypothèse, si bien qu’à force, tu ne sais plus vraiment sur quelle vérité
Source: Slogan1969  

About The Author

mm
Mobster Blogger

Originally from France, Audrey lives in Montreal and enjoys burlesque, theatre and music. Not only does she have a great eye behind her camera, but her writing skills are impeccable and excellent. She has been published in Inspiro Magazine, La Presse de Montréal and on Just For Laughs blog.

Topic Contributor: Theater, Arts, Music, Culture, Animals, Movies, Francophone

Related Posts