Si vous ne connaissez pas encore Les Pic-Bois, je crois qu’il est temps pour vous de vous mettre à jour côté humour québécois parce que ces deux garçons ont présentement le vent dans les voiles et dilatent la rate de la populace à un rythme effréné (et peu conventionnel). Finalistes de la dernière édition de En route vers mon premier gala Juste pour Rire et véritable phénomène du Zoofest de l’an dernier avec leur spectacle Au menu, Frite et Moule, ces deux humoristes originaires de Valleyfield offrent un humour absurde plutôt scabreux… mais vous savez comment j’aime lorsqu’on franchit des limites. Ou lorsqu’on reste borderline du politically correct. Ou lorsqu’on parle de pénis. Oups, j’ai tu dit ça ?

C’est au Monument National, dans l’ambiance feutrée de l’encens qui brûle doucement, que Les Pic-Bois (Maxime Gervais et Dominic Massicotte) accueillent les spectateurs du Zoofest cette année avec un tout nouveau spectacle présentant une ode au corps humain (c’est bien peu dire, croyez-moi), Corps à corps avec Frite et Moule. Ah oui, je devrais sans doute préciser que Frite et Moule sont en fait deux des multiples personnages qu’endossent à loisir les acolytes.

Frite et Moule, toujours vêtus de noir très près du corps, sont deux poètes sadomasochistes et plutôt trash, mais restant toujours dans une sensualité ma foi exquise. Ils nous présentent cette année ce qu’on pourrait qualifier d’un cabaret, car il s’agit d’une enfilade de sketchs mettant en vedette divers personnages et autres humoristes invités. Et je dois vous faire une confidence : plus le show avance, plus les sketchs sont tordants et heavy à souhait. Je dis heavy… mais c’est pas heavy. Ton poil de bras ne frisera pas là. Disons juste que des fois ta petite matante intérieure va peut-être dire : «Ah ben maudine, y’ont pas fait ça !» Mais tu vas rire ta vie ma grande, oh ça oui ! Fais-toi plaisir. Et amène ton chum, il va tripper aussi.

Je ne veux pas vous révéler de punchs, parce que le spectacle repose beaucoup sur l’effet de surprise et c’est ce qui en fait une réussite. Pourtant, je dois vous confier que le réalisme et le rythme parfait du sketch de la célèbre joueuse de tambourine, Tambourline, qui s’adresse désespérément à son technicien de son ne trouvant pas SA toune est un véritable bijou.

Les humoristes invités qui font quelques apparitions durant le spectacle sont tout aussi divins et apportent ce petit côté sidekick qui amène le show à un autre niveau. Les sketchs se suivent mais ne se ressemblent pas. On a droit à du petit humour absurde, à du moyen humour absurde et à du gargantuesque humour absurde. Mais bon si t’aimes pas l’absurde, va pas là on s’entend.

J’ai pour ma part passé une délectable soirée en compagnie de Frite et Moule. Je ne comprends pas mieux mon corps, mais à la fin du spectacle il était complètement détendu parce que j’en ai rit une shot, comme on dit en bon québécois. Ma matante intérieure s’est tappée sur les cuisses en renversant son Schnapp’s. J’ai quitté les lieux avec des images mentales qui resteront gravées pour toujours.

Tu ne devrais pas manquer ça. Toi. Oui toi ! Et c’est génial parce que le Zoofest vient de commencer et que Corps à corps avec Frite et Moule sera présenté à 20h45 jusqu’au 16 juillet au Monument National puis les 17 et 18 juillet à 22h15. Je te conseiller personnellement de t’acheter ta Zoopass, histoire d’en avoir pour ton argent durant le festival !

Sur ce, je te laisse petit ange. Sois bien sage.

Bisoux.

@ErikaMath

Pour les magnifiques photos de cette soirée CLIQUE ICI !

 

About The Author

mm

Boss Erika Mathieu est la professionnelle des arts médiatiques et de l’humour sous n’importe quelle forme ! Étudiante en Télévision avec un background en théâtre, elle écrit, réalise, anime à la radio, mais surtout… donne son opinion sur tout! Fine critique, elle est toujours là où il faut être! Elle se spécialise en humour, cinéma, télévision, littérature, festivals, théâtre, art visuel.

Related Posts