NB: cet article devait paraître dans un webzine montréalais il y 10 jours, mais les rédacs rencontrant un souci momentané, cela n’a pu se faire. C’est pourquoi l’intro n’est plus trop en rapport avec le temps de ces trois derniers jours !

http://en.www.lensart.ru/

Ok alors là, c’est le pompon.
D’abord, sudiste dans le sang, j’ai parfois un peu de mal avec l’hiver rude québécois qui s’éternise en long, en large, et en travers, entraînant sur son passage des centaines d’habitants comme moi dépressifs de mi-mars à mi-avril: “BON IL ARRIVE CE PRINTEMPS OUI OU MERDE ?? MARRE DU FROID !” Les mêmes qui, soit dit en passant, chialent en septembre “BON ILS ARRIVENT CES PREMIERS FLOCONS OUI OU MERDE ?? J’AI CHAUD !”
Ensuite, j’ai la chance (et le malheur) d’avoir une maman qui réside sur une île tropicale, à seulement quatre heures d’avion de Montréal. Ce qui me permet de m’échapper à temps pour la fin de l’hiver, et juste avant que mon mec ne me retrouve pendue de désespoir dans le salon, notre chat-sofa soudainement empli d’un instinct meurtrier, tournant en rond près de mon corps sans vie, tel un vautour en manque de charogne.
Enfin, cette année j’ai commis l’erreur fatale de partir, non pas quelques jours, mais TROIS semaines en terre chaude. J’en suis revenue il y a 10 jours et… Mon “déphasement” est catastrophique, je n’arrive pas à reprendre le rythme !
Et ce matin, mardi 19 mars 2013, TABARNAC, que vois-je à travers la fenêtre ? Notre ville sous un manteau de poudre blanche. Ô tristesse et damnation ! L’époque de la goutte au nez n’est-elle pas encore terminée ?
Remèdes de grand-mère et petites recettes pour soigner sa dernière grippe hivernale, c’est ce que je vous propose aujourd’hui.
En France, un slogan publicitaire nous serine de sa prévention médicale “Les antibiotiques, c’est pas automatique !” Slogan plutôt efficace à la longue, puisqu’il a encré en moi depuis des années le principe selon lequel, pour la plupart des maux quotidiens bénins, il vaut mieux se soigner au naturel, et miser sur le soft plutôt que le strong. De plus, mon grand-père n’arrête pas de répéter que les médicaments il ne faut JAMAIS en prendre car ils te donnent des maladies que tu n’avais pas avant de les prendre. Excessif mais pas bête cet homme-là !

http://torontoist.com/
Je me suis dit alors, pourquoi ne pas partager quelques petits trucs tout doux pour soigner la bitch de grippe qui vient flinguer nos party de samedi soir ?
ATTENTION: la liste ci-dessous constitue une pharmacie de base que vous pourrez conserver en cas d’attaque de sabre laser inter-grippal. Cette sélection est non-exaustive, et n’engage que mon expérience thérapeutique personnelle. En aucun cas, et j’insiste sur ce point, elle ne fait office de prescription médicale. Si les symptômes persistent ou s’aggravent, courrez vite chez le doc ou le pharmacien. Cela ne signifie pas que les remèdes indiqués ci-dessous sont inefficaces, mais plutôt qu’une médecine douce pour des causes graves doit s’accompagner d’un traitement plus adapté, et ne peut
Source: Slogan1969  

About The Author

mm
Mobster Blogger

Originally from France, Audrey lives in Montreal and enjoys burlesque, theatre and music. Not only does she have a great eye behind her camera, but her writing skills are impeccable and excellent. She has been published in Inspiro Magazine, La Presse de Montréal and on Just For Laughs blog. Topic Contributor: Theater, Arts, Music, Culture, Animals, Movies, Francophone

Related Posts