Le Théâtre Sainte-Catherine était en feu hier ! C’est une salle bondée de monde qui nous accueillit, moi et mon amie, fashionably late, pour la deuxième soirée du Montréal Sketch Festival. Je compris pourquoi seulement quelques minutes après mon arrivée de star. Quel line-up !

Oeuvre peinte live pendant la soirée, illustrant la scène

Oeuvre peinte live pendant la soirée, illustrant la scène

D’entrée de jeu, le délirant écossais Darren Henwood, que j’avais eu le bonheur de connaitre en première partie du show de Ben Roy au Comedy Nest en janvier dernier, assurait l’animation de la soirée avec son humour salace et sa moustache impressionnante. Quelle virilité ! J’étais déjà conquise, ma grosse Pabst à la main, riant à gorge déployée des blagues que je comprenais malgré l’accent prononcé. Son numéro sur le «poop at your girlfriend’s place»… juste magique.

52 Pick Up

52 Pick Up

La première troupe qui eut l’honneur de se produire devant ce public de feu fût les montréalais de 52 Pick Up, un de mes deux coups de cœur de la soirée. Vêtus de complets, les cinq personnages alternaient les sketchs, jouant sur le malaise et les conventions sociales. Hilarant. L’humour du groupe me faisait beaucoup penser à Man Stroke Woman, une émission à sketches britannique qui date de 2005 et qui me fait encore bidoner aujourd’hui. Mon sketch préféré : Le gars awkward dans l’autobus qui se met à parler à tout le monde et entrer beaucoup trop dans la bulle des gens. Dear Lord.

Ensuite, le trio Skit-tish a livré quelques bons sketchs, qui manquaient quelque peu de rythme mais qui m’ont fait bien rire aussi. La fille de la Météo qui font en larme pendant son bulletin parce qu’elle est tannée d’être célibataire ! Bravo d’ailleurs à cette comédienne, juste et hilarante dans chacun de ses rôles, même masculins !

Un sketch dans l'intimité des toilettes pour hommes

Un sketch dans l’intimité des toilettes pour hommes

Ensuite… Entracte. Je fume une clope. Rien à dire là-dessus. C’était bien sans plus.

Et puis la délirante deuxième partie. Car oui, c’était du pur délire ! La troupe Fratwurst de Toronto m’a fait rire aux larmes. Dude, that was fucking hilarious (au cas où vous auriez pas compris, c’est mon deuxième coup de cœur de la soirée). Ils débutent leur segment avec un sketch tournant autour du quotidien d’un Oompa Loompa avec sa femme… C’est bien pour dire ! Mais la cerise su’l sundae, là où ils m’ont tué : Leur sketch sur la taverne où les hommes ne s’expriment qu’en utilisant des lettres isolées (M I D N M E ?) ! Je sais, c’est fucking abstrait dit comme ça. Il fallait y être. Ou essayez de revoir ce trio de Toronto !

Fratwurst

Fratwurst

Par la suite, nous avons eu droit à un séminaire sur la bonne manière de s’adonner au Chit-Chat (ou small talk… ok j’ai comme pas d’équivalent en français en ce moment) avec la troupe Twinkie Twins. Un seul long numéro, très drôle, où le public était directement interpellé. J’ai bien aimé.

La soirée s’est terminée avec la troupe Genius Gold qui a débarqué festivement sur la scène si je peux me permettre l’expression. Leurs sketchs avaient ce naturel propre à l’impro tout en gardant la structure comique du sketch. Lorsqu’ils ont pénétré dans la «coke room», I lost it.

Genius Gold

Genius Gold

En bref, une excellente soirée. Les troupes étaient excellentes, chacune avait son style personnel et l’ambiance survoltée contribuait à la qualité du show. Une parfaite seconde soirée pour le Montreal Sketch Festival qui va devoir garder le même niveau tout au long de la semaine pour continuer de m’impressionner ! Good job guys !

L'oeuvre est complétée !

L’oeuvre est complétée !

Pour vous donner un bon aperçu du festival, allez voir cette petite websérie qui montre les dessous, behind the scenes, du Montreal Sketch Fest. On y retrouve l’hilarant Alain Mercieca. C’est pas mal bon.

Et ce soir tu sais ce que tu fais ! Théâtre Sainte-Catherine 8pm !

 

Tickets and line-up.

 

Ciao Bisoussssssssss.

@ErikaMath

About The Author

mm

Boss Erika Mathieu est la professionnelle des arts médiatiques et de l’humour sous n’importe quelle forme ! Étudiante en Télévision avec un background en théâtre, elle écrit, réalise, anime à la radio, mais surtout… donne son opinion sur tout! Fine critique, elle est toujours là où il faut être! Elle se spécialise en humour, cinéma, télévision, littérature, festivals, théâtre, art visuel.

Related Posts

One Response