Vous voulez vous dilater la rate dans une ambiance décontractée cette semaine ? J’ai la solution pour vous ! Le Montreal Sketch Festival a débuté hier soir et les hostilités se tiendront jusqu’au dimanche 26 mai ! Mais qu’est-ce que c’est, me demanderez-vous ? Le MTL Sketch Fest c’est 7 soirs de comédie en compagnie de troupes venant de partout, dont Montréal, Toronto, New York et Philadelphie. Le festival en est à sa huitième édition et le tout se déroule au Théâtre Sainte-Catherine, une salle intime, à mi-chemin entre le bar et le théâtre, un lieu parfait pour ce genre de shows qui célèbrent l’esprit underground et la relève en comédie.

_MG_6890

Photo credit: Shane Day

Hier soir avait lieu la seule et unique soirée francophone du festival. La programmation annonçait deux troupes soit Les Sketchois et Ma Mère S’Appelle Suzanne, toutes deux de Montréal. Par contre, ce fût plutôt un mélange des deux troupes qui assura l’intégralité du show, comme me l’apprit Alain Mercieca, qui était sur scène hier soir mais aussi un habitué des Lundis d’Impro qui se déroulent habituellement au Théâtre Sainte-Catherine (vous l’aurez deviné chers perspicaces) les lundis soirs. Par contre, il s’agissait hier soir pour eux d’une expérimentation, me racontait Alain (qui ressemble étrangement au jeune Micheal J. Fox dans Back to the Future) alors que les improvisateurs se basaient sur des canevas pour improviser des histoires parfois loufoques et drôles, parfois un peu plus boboches (si vous me permettez l’expression en soi tout aussi boboche). À tour de rôle, les improvisateurs endossaient le rôle de metteur en scène et les autres improvisaient autour du sketch dirigé par celui-ci, sketch dont ils avaient planifié les grandes lignes plus tôt. À mi-chemin donc entre l’impro et la Commedia Dell’Arte. À mi-chemin entre le très bon et le pouet pouet. Mais c’est ça l’impro et c’est aussi (et surtout) la beauté du jeu.

_MG_6783

Photo credit: Shane Day

Ayant fait de l’improvisation pendant des années, j’ai bien aimé leur style sans censure et leur désir de construire des histoires. Pourtant, la barrière de la langue dans certains cas ralentissait les histoires. Car il faut dire que plusieurs des improvisateurs étaient anglophones et relevaient le défi gigantesque de non seulement improviser sans filet, mais dans une autre langue ! Chapeau à eux ! Par contre, cela rendait la tâche plus ardue dans l’élaboration des histoires et des dialogues. On a souvent eu droit à des décrochages. Il s’agit d’un défi de taille de ressembler deux langues sur une scène d’improvisation et je salue néanmoins l’effort. Quand on regarde le parcours d’Alain Mercieca qui a écrit plusieurs pièces bilingues au fil des ans, on comprend qu’il s’agit d’un choix volontaire de créer à partir de deux cultures différentes.

_MG_6800

Photo credit: Shane Day

J’ai vraiment aimé leur désir de toujours revenir à l’histoire. Les jokes de nécrophilie et d’héroïne ne résument pas du tout le spectacle : Celles-ci complétaient le tout. Une bonne dose d’humour sale comme j’aime.

On sentait assurément que ceux sur la scène avaient vraiment du plaisir et cela entraînait le public dans leur douce folie. Celui-ci était aussi impliqué dans le show puisqu’à la fin de chaque impro, il était appelé à se prononcer : Sac de thé ou Défi ! Quoi, vous catchez pas ? En fait, un sac de thé récompensait une bonne impro et une moins bonne (ou boboche) récoltait un défi, ou plutôt le metteur en scène coupable devait piger un défi. Ceux-ci auraient pu être plus élaborés ma foi. «S’excuser pour sa mauvaise scène» est revenu trois fois !

_MG_6743

Photo credit: Shane Day

Pour les adeptes d’impro qui seraient déçus d’avoir manqué cette soirée multiculturelle, capotez pas là ! Les Lundis d’Impro ont lieu régulièrement au Théâtre Sainte-Catherine et vous y retrouverez plusieurs des improvisateurs qui se donnaient corps et âme hier soir, et beaucoup d’autres ! Le line-up est différent chaque lundi.

Et si vous n’êtes pas capables d’attendre lundi prochain, ben c’est parfait puisque le Montreal Sketch Festival se poursuit ce soir avec une soirée complètement «crazy» comme me le soulignait hier Alain. Une soirée anglophone en compagnie de pas moins de cinq troupes de Montréal et Toronto ! Venez rire ce soir avec 52 Pick Up, Twinkie Twins, Skit-ish, Genius Gold et Fratwurst. Et pour plus d’informations sur la programmation du festival, allez voir le line-up sur le site internet.

On se voit ce soir au Théâtre Sainte-Catherine !

Ciao BISOUX ! (ou kisses pour les anglos)

@ErikaMath

 

About The Author

mm

Boss Erika Mathieu est la professionnelle des arts médiatiques et de l’humour sous n’importe quelle forme ! Étudiante en Télévision avec un background en théâtre, elle écrit, réalise, anime à la radio, mais surtout… donne son opinion sur tout! Fine critique, elle est toujours là où il faut être! Elle se spécialise en humour, cinéma, télévision, littérature, festivals, théâtre, art visuel.

Related Posts

One Response