LOGO_Fond_Noir_petit

Donc samedi,j’ai assisté avec mon amie Émilie à une soirée avec Louis-Jean Cormier qui a occupé la grande scène en compagnie de ses invités Marie-Pierre Arthur et Vincent Vallières. Je dois avouer que je ne connaissais pas vraiment ce Louis-Jean du groupe très connu Karkwa, mais disons qu’autour d’une foule déjà conquise, je n’avais comme pas le choix de l’aimer aussi. Chaque chanson me transportait dans un monde si agréable que j’en ai encore des frissons!

Petite historique sur le Festiblues.

Il faut savoir que c’est la 16e édition de ce festival qui passe presque inaperçu. Mais ce festival a quand même fait du chemin! Voici son historique.

“Né d’une initiative socio-communautaire de quelques amis travaillant auprès des jeunes de l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville, le premier FestiBlues s’est tenu au Parc Raimbault, à Montréal, en août 1998. Plus de deux mille spectateurs ont assisté aux neuf spectacles présentés. Cet événement, qui se voulait modeste au départ, a connu un succès inattendu. Le comité a donc décidé de récidiver en 1999 par l’intermédiaire d’un organisme sans but lucratif. Lors de cette deuxième édition, le FestiBlues a accueilli cinq mille spectateurs et proposé neuf spectacles alors qu’en 2000, ce sont douze spectacles qui ont attiré près de huit mille spectateurs.

Photo 2013-08-10 10 06 20 PM (1)

Après trois éditions réussies, l’organisation a souhaité, à partir de 2001, augmenter la portée de cette manifestation culturelle en déménageant de site pour le Parc Ahuntsic, parfaitement aménagé pour recevoir un événement d’envergure avec son amphithéâtre naturel. Dès lors, le FestiBlues voit son nombre de spectateurs grandir chaque année, en proposant plus d’une quarantaine de spectacles et en attirant plusieurs milliers de spectateurs en 2003 et en 2004. Le jumelage avec le festival Blues sur Seine en France, la création d’activité jeunesse en journée, les activités de médiation culturelle, placent le FestiBlues parmi les principaux événements culturels du nord de l’île de Montréal.

Photo 2013-08-10 9 54 39 PM

Contente que mon 7$ ait contribué au travail avec les jeunes à travers d’autres projets à caractère social. Par le biais d’activités tel le Programme d’insertion socio-professionnelle pour les jeunes, le FestiBlues permet chaque année, à plusieurs jeunes de s’investir au sein du festival, d’expérimenter les métiers liés à la production d’événements et pour certains, de développer de véritables vocations.

petite_carte_recto_web

About The Author

mm
Mobster Blogger

Sladgy is our social media queen. You can always find her at events with her iPhone in hand, vlogging on Snapchat, Instagram or Facebook! Or you might hear her speak on the radio at CIBL 101.5 FM, CISM 89.3 FM and CKUT 90.3 FM and MAtv. Topic Contributor: Social Media, Vlogs, Comedy, Festivals, Music, Show

Related Posts