C’est la Montréalaise Sarah St-Fleur qui blogue sous le pseudonyme Queen Sized Flava depuis septembre 2010.  Moins de trois ans après la naissance de son blog, elle a participé à la campagne #JeansDuJour d’Addition-Elle et, plus récemment, a joué les mannequins pour la campagne #BeAShowStopper, destinée à la promotion de sous-vêtements tailles plus complètement glamour.  (Elle et deux autres blogueuses, de Toronto et New York, étaient la vedette de ces nouvelles publicités.)

Ce que vous ne savez peut-être pas par contre c’est que c’est à elle qu’on doit la disponibilité au Québec de la collection taille plus de la chaîne Forever 21.  Avant sa campagne via les médias sociaux, ces vêtements étaient uniquement disponible aux Etats-Unis et dans le reste du Canada.

forever 21 fr
On la connaît déjà aux États-Unis après qu’elle ait paru dans un palmarès top 50 des mieux vêtues du magazine Essence et pour avoir été accréditée média VIP pour la Full Figure Fashion Week à New York l’an dernier.  Son nom circule aussi en Europe après qu’on ait parlé de sa campagne Forever 21+ dans Elle Belgique.  Malgré cela, à Montréal, elle admet avoir de la difficulté à percer.  Sarah espère que son passage dans La Presse de la fin mars l’aidera à se faire connaître dans le monde tailles plus du Québec.  « Mais à Montréal, on dirait que le mot ‘taille plus’, c’est comme avoir la peste!  J’ai une amie taille plus, pour savoir infiltrer le monde de la mode, son blogue parle de tout sauf de taille plus, tu vois ce que je veux dire? » 

Photo tirée de la campagne #BeAShowstopper d'Addition-Elle

Photo tirée de la campagne #BeAShowstopper d’Addition-Elle

Au-delà de la simple bouffée d’air frais, Sarah St-Fleur est une tornade d’estime qui, espérons-le, fera souffler un fort vent de changement sur l’industrie du vêtement.  Bien que la mode taille plus se soit diversifiée au cours des dix dernières années au Québec, il reste encore beaucoup à faire, surtout si l’on se compare à nos voisins du sud.  « On est partout, les femmes tailles plus!  Elles sont là, mais elles sont tellement… occupées à jouer à l’invisible! Je trouve ça tellement désolant!  Mais encore une fois, ça va avec la culture.  Dans la culture québécoise, c’est très tabou d’être tailles plus, c’est très mal vu. »

« Je veux vraiment devenir LA référence au Québec de la mode tailles plus, je veux la standardiser. Je veux enlever le tabou qu’il y a derrière la mode taille plus.  Je veux qu’on voit une femme ronde, une grosse stylée et que ça devienne standard.  Je veux vendre le futur à Montréal, je veux leur montrer ce qu’il se passe ailleurs. »

sara fr

Grande fan de Beyoncé, Sarah n’a pas peur de briser les règles qui définissent actuellement la mode grande taille; elle croit aussi que les femmes sont très dures envers elles-mêmes.  «C’est juste que je m’accepte TELLEMENT que des fois ça peut froisser des gens. »  St-Fleur ose porter des pantalons à imprimés flamboyants, des lignes horizontales et des vêtements ajustés… et elle n’en paraît que plus belle!  Ce qu’elle représente est en fait le meilleur des deux mondes :  elle s’entraîne au gym, mais se gâte aussi de gâteau Red Velvet à l’occasion.  Elle s’habille selon ses envies et non pas comme on lui suggère de le faire et en résulte une magnifique jeune femme qui assume ses courbes.  

Son message? « Donne-toi une chance de voir ton potentiel. Des fois, je me le dis à moi-même.  Des fois on peut être tellement dur envers soi-même. »

About The Author

mm

Former DJ, foodie and part-time backpacker, Edith left her hometown of Matane for Montréal in 2000. Ever since, she completed a bachelor in Journalism, got engaged & married in 3 months and backpacked her way into India, Mexico and UK.

Related Posts